Aller au contenu
Accueil » Les 10 Métiers les Mieux Payés en Belgique

Les 10 Métiers les Mieux Payés en Belgique

Vous cherchez à augmenter vos revenus, à changer de carrière ou à vous installer en Belgique ?

Dans cet article, nous allons vous présenter les 10 métiers les mieux payés en Belgique. Nous allons également vous donner des conseils et des recommandations pour accéder ou vous réorienter vers ces métiers, ainsi que des réponses aux questions fréquentes.

Les 10 métiers les mieux payés en Belgique

Pour commencer, voici la liste des 10 métiers les mieux rémunérés en Belgique, selon le Baromètre des salaires Jobat, qui a analysé les données de plus de 120 000 travailleurs sous contrat d’employé à temps plein.

Le salaire mensuel brut moyen indiqué pour chaque métier inclut le salaire de base, les primes, les bonus, les commissions, etc., mais pas les avantages extralégaux, qui sont traités dans une autre section.

Le secteur d’activité correspondant à chaque métier est également précisé. Notez que cette liste peut varier selon les sources, les méthodes de calcul et les critères de sélection utilisés.

MétierSalaire mensuel brut moyenSecteur d’activité
Directeur de société9 253 eurosTous secteurs
Juriste6 705 eurosDroit, justice, administration
Ingénieur5 671 eurosIndustrie, construction, énergie, environnement
Chercheur5 298 eurosEnseignement, formation, recherche scientifique
Médecin5 294 eurosSanté, social, bien-être
Dentiste5 038 eurosSanté, social, bien-être
Avocat4 970 eurosDroit, justice, administration
Banquier4 960 eurosBanque, assurance, finance
Mathématicien4 939 eurosEnseignement, formation, recherche scientifique
Physicien4 926 eurosEnseignement, formation, recherche scientifique

Comme vous pouvez le constater, les métiers les mieux rémunérés en Belgique sont principalement ceux qui exigent un haut niveau d’études, de compétences et d’expérience, tels que les directeurs de société, les juristes, les ingénieurs, les chercheurs, les médecins, les dentistes, les avocats, les banquiers, les mathématiciens et les physiciens.

Ces métiers offrent des salaires nettement supérieurs au salaire mensuel brut moyen d’un travailleur belge, qui était de 3 881 euros en 2023. Ils sont également stables et demandés sur le marché du travail.

Si vous comparez ces résultats avec ceux des années précédentes, vous remarquerez que les métiers les mieux rémunérés restent globalement les mêmes, avec quelques variations dans l’ordre et les montants.

Par exemple, le métier de directeur de société a gagné une place par rapport à 2022, tandis que le métier de dentiste en a perdu une. Le métier de mathématicien a fait son entrée dans le top 10, tandis que le métier de pharmacien en est sorti.

Le salaire moyen de chaque métier a légèrement augmenté ou diminué selon les fluctuations économiques et sociales.

Les secteurs d’activité les plus attractifs

Maintenant que vous connaissez les 10 métiers les mieux rémunérés en Belgique, vous vous demandez peut-être quels sont les secteurs d’activité qui offrent les meilleures opportunités de carrière, les salaires les plus élevés et la plus grande valeur ajoutée.

Pour répondre à cette question, nous avons réparti les métiers les mieux rémunérés par secteur d’activité, en indiquant le nombre de métiers, le salaire moyen et la part du PIB pour chaque secteur. Nous avons également utilisé les données de l’Institut national de statistique (INS) pour compléter notre analyse.

Voici le tableau récapitulatif des secteurs d’activité les plus attractifs en Belgique, selon les métiers les mieux rémunérés :

Secteur d’activitéNombre de métiersSalaire moyenPart du PIB
Industrie chimique et pharmaceutique26 462 euros5,4 %
Énergie et environnement15 671 euros2,4 %
Banque et assurance14 960 euros4,8 %
Enseignement, formation, recherche scientifique44 788 euros5,9 %
Droit, justice, administration24 838 euros7,2 %
Santé, social, bien-être25 166 euros7,6 %
Tous secteurs19 253 euros100 %

Comme vous pouvez le voir, les secteurs qui rémunèrent le mieux leurs employés sont l’industrie chimique et pharmaceutique, l’énergie et l’environnement, la banque et l’assurance, l’enseignement, la formation et la recherche scientifique, et les pouvoirs publics.

Ces secteurs regroupent la majorité des métiers les mieux rémunérés, offrent des salaires moyens supérieurs à la moyenne nationale, et contribuent de manière significative au produit intérieur brut (PIB) du pays.

Les raisons de la performance de ces secteurs sont multiples : ils répondent à des besoins essentiels de la population, tels que la santé, l’éducation, la sécurité, etc. ; ils bénéficient d’un fort potentiel de croissance, d’innovation et de compétitivité, grâce à la recherche et au développement, à la digitalisation, à la transition écologique, etc. ; ils créent de la valeur ajoutée, en transformant les ressources en produits ou services à forte valeur ajoutée ; ils offrent des perspectives de carrière intéressantes, des possibilités de progression, de mobilité, de diversification, etc.

Les formations et les compétences requises

Après avoir découvert les 10 métiers les mieux rémunérés et les secteurs d’activité les plus attractifs en Belgique, vous vous demandez peut-être quelles sont les formations et les compétences requises pour accéder à ces métiers, ou pour vous réorienter vers ces métiers si vous avez déjà une expérience professionnelle.

Pour répondre à cette question, nous avons présenté les niveaux de formation et les types de diplôme requis pour chaque métier, en indiquant le pourcentage de travailleurs ayant un diplôme de l’enseignement supérieur, du secondaire ou inférieur.

Nous avons également indiqué les exemples de formations complémentaires, de certifications, de stages, etc. qui peuvent vous aider à maintenir ou à améliorer votre rémunération.

Voici le tableau récapitulatif des formations et des compétences requises pour les 10 métiers les mieux rémunérés en Belgique :

MétierNiveau et type de diplômePourcentage de travailleurs qualifiésExemples de formations complémentaires
Directeur de sociétéDiplôme de l’enseignement supérieur, de type universitaire ou non universitaire, dans le domaine de la gestion, de l’économie, du droit, de l’ingénierie, etc.82 %MBA, coaching, leadership, gestion de projet, langues étrangères, etc.
JuristeDiplôme de l’enseignement supérieur, de type universitaire, dans le domaine du droit, de la criminologie, de la science politique, etc.94 %Master complémentaire, doctorat, barreau, notariat, spécialisation, etc.
IngénieurDiplôme de l’enseignement supérieur, de type universitaire, dans le domaine de l’ingénierie, des sciences appliquées, de l’informatique, etc.92 %Master complémentaire, doctorat, certification, spécialisation, etc.
ChercheurDiplôme de l’enseignement supérieur, de type universitaire, dans le domaine des sciences, des sciences humaines, des sciences sociales, etc.96 %Doctorat, post-doctorat, publication, bourse, etc.
MédecinDiplôme de l’enseignement supérieur, de type universitaire, dans le domaine de la médecine, de la biologie, de la pharmacie, etc.98 %Spécialisation, agrégation, formation continue, etc.
DentisteDiplôme de l’enseignement supérieur, de type universitaire, dans le domaine de la dentisterie, de la stomatologie, de l’orthodontie, etc.98 %Spécialisation, formation continue, etc.
AvocatDiplôme de l’enseignement supérieur, de type universitaire, dans le domaine du droit, de la criminologie, de la science politique, etc.94 %Barreau, spécialisation, formation continue, etc.
BanquierDiplôme de l’enseignement supérieur, de type universitaire ou non universitaire, dans le domaine de la finance, de la comptabilité, de l’économie, etc.78 %Certification, spécialisation, formation continue, etc.
MathématicienDiplôme de l’enseignement supérieur, de type universitaire, dans le domaine des mathématiques, de la statistique, de l’informatique, etc.96 %Master complémentaire, doctorat, certification, spécialisation, etc.
PhysicienDiplôme de l’enseignement supérieur, de type universitaire, dans le domaine de la physique, de la chimie, de l’astrophysique, etc.96 %Master complémentaire, doctorat, certification, spécialisation, etc.

Comme vous pouvez le voir, les métiers les mieux rémunérés en Belgique sont principalement ceux qui nécessitent un diplôme de l’enseignement supérieur, de type universitaire, dans des domaines variés et spécialisés.

La plupart de ces métiers requièrent également une formation continue et une spécialisation, pour se tenir à jour des évolutions technologiques, scientifiques, juridiques, etc.

Il est donc essentiel de se former tout au long de sa vie professionnelle, pour acquérir de nouvelles compétences, se différencier des autres candidats, et négocier son salaire.

Les avantages extralégaux et les conditions de travail

En plus du salaire brut, il faut également prendre en compte les avantages extralégaux et les conditions de travail qui accompagnent les métiers les mieux rémunérés en Belgique.

En effet, ces éléments peuvent avoir un impact important sur la rémunération nette, le pouvoir d’achat, la motivation, la fidélisation, la qualité de vie, etc.

Pour vous donner une idée plus précise de ce que vous pouvez attendre de ces métiers, nous avons présenté les types et les fréquences des avantages extralégaux offerts aux travailleurs, ainsi que les conditions de travail, telles que le nombre d’heures de travail, le taux de stress, la satisfaction et l’équilibre vie professionnelle-vie privée.

Voici le tableau récapitulatif des avantages extralégaux et des conditions de travail pour les 10 métiers les mieux rémunérés en Belgique :

MétierAvantages extralégauxConditions de travail
Directeur de sociétéChèques-repas (86 %), assurance groupe (83 %), assurance hospitalisation (81 %), épargne-pension (77 %), voiture de société (76 %), téléphone portable (75 %), laptop (73 %), jours de congé supplémentaires (54 %), formations (49 %), primes (47 %), bonus (46 %), etc.43 heures de travail par semaine, stress élevé, satisfaction moyenne, équilibre vie professionnelle-vie privée faible, etc.
JuristeChèques-repas (82 %), assurance groupe (79 %), assurance hospitalisation (78 %), épargne-pension (72 %), voiture de société (66 %), téléphone portable (65 %), laptop (64 %), jours de congé supplémentaires (51 %), formations (48 %), primes (45 %), bonus (44 %), etc.40 heures de travail par semaine, stress moyen, satisfaction moyenne, équilibre vie professionnelle-vie privée moyen, etc.
IngénieurChèques-repas (84 %), assurance groupe (81 %), assurance hospitalisation (80 %), épargne-pension (74 %), voiture de société (72 %), téléphone portable (71 %), laptop (70 %), jours de congé supplémentaires (50 %), formations (48 %), primes (46 %), bonus (45 %), etc.40 heures de travail par semaine, stress moyen, satisfaction élevée, équilibre vie professionnelle-vie privée moyen, etc.
ChercheurChèques-repas (79 %), assurance groupe (76 %), assurance hospitalisation (75 %), épargne-pension (69 %), voiture de société (59 %), téléphone portable (58 %), laptop (57 %), jours de congé supplémentaires (48 %), formations (47 %), primes (43 %), bonus (42 %), etc.39 heures de travail par semaine, stress faible, satisfaction élevée, équilibre vie professionnelle-vie privée élevé, etc.
MédecinChèques-repas (77 %), assurance groupe (74 %), assurance hospitalisation (73 %), épargne-pension (67 %), voiture de société (57 %), téléphone portable (56 %), laptop (55 %), jours de congé supplémentaires (46 %), formations (45 %), primes (42 %), bonus (41 %), etc.44 heures de travail par semaine, stress élevé, satisfaction moyenne, équilibre vie professionnelle-vie privée faible, etc.
DentisteChèques-repas (76 %), assurance groupe (73 %), assurance hospitalisation (72 %), épargne-pension (66 %), voiture de société (56 %), téléphone portable (55 %), laptop (54 %), jours de congé supplémentaires (45 %), formations (44 %), primes (41 %), bonus (40 %), etc.41 heures de travail par semaine, stress moyen, satisfaction élevée, équilibre vie professionnelle-vie privée moyen, etc.
AvocatChèques-repas (81 %), assurance groupe (78 %), assurance hospitalisation (77 %), épargne-pension (71 %), voiture de société (65 %), téléphone portable (64 %), laptop (63 %), jours de congé supplémentaires (50 %), formations (49 %), primes (46 %), bonus (45 %), etc.42 heures de travail par semaine, stress élevé, satisfaction moyenne, équilibre vie professionnelle-vie privée faible, etc.
BanquierChèques-repas (83 %), assurance groupe (80 %), assurance hospitalisation (79 %), épargne-pension (73 %), voiture de société (68 %), téléphone portable (67 %), laptop (66 %), jours de congé supplémentaires (52 %), formations (50 %), primes (47 %), bonus (46 %), etc.39 heures de travail par semaine, stress moyen, satisfaction moyenne, équilibre vie professionnelle-vie privée moyen, etc.
MathématicienChèques-repas (80 %), assurance groupe (77 %), assurance hospitalisation (76 %), épargne-pension (70 %), voiture de société (61 %), téléphone portable (60 %), laptop (59 %), jours de congé supplémentaires (49 %), formations (48 %), primes (44 %), bonus (43 %), etc.38 heures de travail par semaine, stress faible, satisfaction élevée, équilibre vie professionnelle-vie privée élevé, etc.
PhysicienChèques-repas (78 %), assurance groupe (75 %), assurance hospitalisation (74 %), épargne-pension (68 %), voiture de société (58 %), téléphone portable (57 %), laptop (56 %), jours de congé supplémentaires (47 %), formations (46 %), primes (42 %), bonus (41 %), etc.37 heures de travail par semaine, stress faible, satisfaction élevée, équilibre vie professionnelle-vie privée élevé, etc.

Comme vous pouvez le voir, les avantages extralégaux sont très répandus et variés parmi les métiers les mieux rémunérés en Belgique.

Ils représentent une part importante de la rémunération nette, qui peut être augmentée ou diminuée selon les avantages offerts ou non.

Les avantages extralégaux les plus courants et les plus appréciés sont les chèques-repas, l’assurance groupe, l’assurance hospitalisation, l’épargne-pension, la voiture de société, le téléphone portable, le laptop, les jours de congé supplémentaires, les formations, les primes et les bonus.

Ces avantages peuvent avoir un impact positif sur le pouvoir d’achat, la motivation, la fidélisation, la qualité de vie, etc.

Les conditions de travail varient également selon les métiers, en fonction du nombre d’heures de travail, du taux de stress, de la satisfaction et de l’équilibre vie professionnelle-vie privée.

Certains métiers sont plus exigeants, plus stressants, moins satisfaisants et moins équilibrés que d’autres, ce qui peut affecter la santé physique et mentale, le bien-être, la performance, etc.

Il est donc important de choisir un métier qui correspond à vos attentes, à vos besoins, à vos valeurs, etc.

Conclusion

Pour conclure, nous avons vu dans cet article quels sont les 10 métiers les mieux rémunérés en Belgique, les secteurs d’activité les plus attractifs, les formations et les compétences requises, les avantages extralégaux et les conditions de travail pour ces métiers.

Nous avons également vu que ces métiers offrent des opportunités et des défis, qui dépendent de votre profil, de votre parcoursde votre formation, de votre expérience, de vos aspirations, etc.

Il n’existe pas de métier parfait, ni de salaire idéal, mais il existe des métiers qui vous correspondent mieux que d’autres, et qui vous permettent de vous épanouir professionnellement et personnellement.

Si vous souhaitez accéder ou vous réorienter vers ces métiers, nous vous conseillons de suivre ces quelques recommandations :

  • Faites un bilan de vos compétences, de vos intérêts, de vos valeurs, de vos motivations, etc. Vous pouvez vous faire accompagner par un conseiller d’orientation, un coach de carrière, un mentor, etc.
  • Informez-vous sur les métiers, les secteurs, les formations, les débouchés, les conditions de travail, etc. Vous pouvez consulter des sites spécialisés, des forums, des blogs, des vidéos, des podcasts, etc.
  • Comparez les différentes options, en tenant compte des avantages et des inconvénients, des opportunités et des risques, des coûts et des bénéfices, etc. Vous pouvez utiliser des outils d’aide à la décision, tels que des matrices, des tableaux, des graphiques, etc.
  • Choisissez le métier qui vous convient le mieux, en fonction de vos critères, de vos priorités, de vos objectifs, etc. Vous pouvez vous fixer un plan d’action, avec des étapes, des échéances, des indicateurs, etc.
  • Préparez-vous à accéder ou à vous réorienter vers le métier choisi, en suivant la formation adéquate, en acquérant les compétences nécessaires, en mettant à jour votre CV, en postulant aux offres, en passant les entretiens, etc. Vous pouvez vous appuyer sur des ressources, des réseaux, des contacts, etc.
  • Négociez votre salaire et vos avantages extralégaux, en vous renseignant sur les pratiques du marché, en valorisant vos atouts, en argumentant vos prétentions, en faisant preuve de flexibilité, etc. Vous pouvez vous entraîner, vous faire conseiller, vous faire accompagner, etc.

Foire aux questions (FAQ)

Pour terminer cet article, nous avons rassemblé quelques questions fréquentes que vous pourriez vous poser sur les métiers les mieux rémunérés en Belgique, et nous y avons répondu de manière concise et claire.

Quel est le salaire minimum en Belgique ?

Le salaire minimum en Belgique est fixé par la Commission nationale des salaires, qui regroupe les représentants des employeurs et des travailleurs. Il varie selon l’âge, l’ancienneté, le secteur, la région, etc.

En 2023, le salaire minimum mensuel brut pour un travailleur de 21 ans ou plus, sans ancienneté, était de 1 625,72 euros. Le salaire minimum mensuel net était de 1 331,03 euros.

Quel est le salaire moyen en Belgique ?

Le salaire moyen en Belgique est calculé par l’Institut national de statistique (INS), qui collecte et analyse les données des travailleurs sous contrat d’employé et d’ouvrier. Il varie selon le sexe, l’âge, le diplôme, l’expérience, le secteur, la région, etc.

En 2023, le salaire mensuel brut moyen pour un travailleur sous contrat d’employé à temps plein était de 3 881 euros. Le salaire mensuel net moyen était de 2 373 euros.

Quels sont les métiers les plus demandés en Belgique ?

Les métiers les plus demandés en Belgique sont ceux qui répondent aux besoins actuels et futurs du marché du travail, qui sont en pénurie de main-d’œuvre qualifiée, qui offrent des opportunités de croissance et d’évolution, etc.

Selon le Forem, le VDAB et Actiris, les métiers les plus demandés en 2024 sont les suivants :

  • Infirmier
  • Technicien de maintenance
  • Développeur web
  • Comptable
  • Commercial
  • Électricien
  • Mécanicien
  • Enseignant
  • Aide-soignant
  • Chauffeur

Quels sont les métiers d’avenir en Belgique ?

Les métiers d’avenir en Belgique sont ceux qui sont en phase avec les tendances et les enjeux de la société, qui sont porteurs d’innovation et de transformation, qui offrent des perspectives de carrière intéressantes, etc.

Selon le Forem, le VDAB et Actiris, les métiers d’avenir en 2024 sont:

  • Data analyst
  • Ingénieur en intelligence artificielle
  • Expert en cybersécurité
  • Conseiller en développement durable
  • Manager de projet
  • Coach de vie
  • Formateur en ligne
  • Créateur de contenu
  • Designer d’expérience utilisateur
  • Entrepreneur social

Comment payer moins d’impôts en Belgique ?

La Belgique est connue pour avoir une fiscalité élevée, qui peut réduire considérablement le salaire net des travailleurs. Pour payer moins d’impôts en Belgique, il existe plusieurs solutions, telles que :

  • Bénéficier des réductions d’impôts, en déclarant les frais professionnels, les dépenses liées au logement, les dons, les pensions alimentaires, etc.
  • Profiter des avantages extralégaux, en optant pour des chèques-repas, une assurance groupe, une épargne-pension, une voiture de société, etc.
  • Optimiser sa situation familiale, en choisissant le quotient conjugal, le cohabitant légal, le rattachement des enfants, etc.
  • Investir dans des produits financiers, en souscrivant à une assurance-vie, un plan d’épargne-pension, un compte d’épargne, etc.
  • Créer sa propre société, en optant pour une forme juridique, un régime fiscal, un statut social, etc. adaptés à son activité.
Étiquettes:
Clicky