Aller au contenu
Accueil » 15 questions d’entretien d’embauche pour un ingénieur télécom (avec des conseils et exemples de réponses)

15 questions d’entretien d’embauche pour un ingénieur télécom (avec des conseils et exemples de réponses)

Vous êtes à la recherche d’un poste d’ingénieur télécom et vous avez décroché un entretien ? Félicitations ! Vous allez devoir vous préparer à répondre à des questions techniques, mais aussi à des questions plus générales sur vos motivations, vos compétences et votre personnalité. Pour vous aider, nous avons sélectionné 15 questions fréquentes lors d’un entretien d’embauche pour un ingénieur télécom, et nous vous donnons des conseils et des exemples de réponses pour chacune d’entre elles.

1. Qu’est-ce qui vous a attiré vers le domaine des télécommunications ?

Cette question vise à évaluer votre intérêt et votre passion pour le secteur des télécommunications. Vous pouvez parler de ce qui vous a motivé à choisir cette voie, de ce qui vous fascine dans les technologies de l’information et de la communication, ou de ce qui vous plaît dans le métier d’ingénieur télécom.

Exemple de réponse : “J’ai toujours été attiré par le domaine des télécommunications, car je trouve que c’est un secteur en constante évolution, qui offre des défis techniques passionnants et qui a un impact positif sur la société. J’ai choisi de faire des études d’ingénieur télécom, car je voulais acquérir des compétences solides en réseaux, en systèmes de communication, en traitement du signal, ou encore en sécurité informatique. J’aime le métier d’ingénieur télécom, car il me permet de concevoir, de développer et de maintenir des solutions innovantes et performantes pour répondre aux besoins des utilisateurs et des clients.”

2. Quelles sont les normes et les protocoles que vous maîtrisez dans le domaine des télécommunications ?

Cette question vise à évaluer vos connaissances techniques et votre expérience dans le domaine des télécommunications. Vous devez être capable de citer et d’expliquer les normes et les protocoles que vous avez utilisés ou étudiés, en précisant le contexte, les avantages et les inconvénients de chacun.

Exemple de réponse : « Parmi les normes et les protocoles que je maîtrise dans le domaine des télécommunications, il y a :

  • Le protocole TCP/IP, qui est le protocole de base de l’Internet, et qui assure la transmission des données entre les différents équipements du réseau. Il se compose de quatre couches : la couche application, la couche transport, la couche réseau et la couche liaison de données.
  • La norme GSM, qui est la norme la plus utilisée pour les réseaux mobiles de deuxième génération (2G), et qui permet la transmission de la voix et des données à bas débit. Elle se base sur la technique d’accès multiple par répartition en fréquence (FDMA) et par répartition en temps (TDMA).
  • La norme LTE, qui est la norme la plus utilisée pour les réseaux mobiles de quatrième génération (4G), et qui permet la transmission de la voix et des données à haut débit. Elle se base sur la technique d’accès multiple par répartition orthogonale de la fréquence (OFDMA) et utilise le protocole IP pour la voix (VoIP).
  • Le protocole SIP, qui est le protocole standard pour la signalisation et le contrôle des sessions multimédias, comme la voix, la vidéo ou la messagerie instantanée. Il permet d’établir, de modifier et de terminer des sessions entre les différents terminaux du réseau. »

3. Quels sont les outils et les logiciels que vous utilisez pour réaliser vos projets d’ingénierie télécom ?

Cette question vise à évaluer vos compétences pratiques et votre maîtrise des outils et des logiciels nécessaires pour réaliser vos projets d’ingénierie télécom. Vous devez être capable de citer et de décrire les outils et les logiciels que vous utilisez régulièrement, en précisant leur fonctionnalité, leur utilité et leur mode d’emploi.

Exemple de réponse : « Parmi les outils et les logiciels que j’utilise pour réaliser mes projets d’ingénierie télécom, il y a :

  • MATLAB, qui est un logiciel de calcul numérique et de programmation, qui me permet de réaliser des simulations, des analyses et des traitements de données, notamment dans le domaine du traitement du signal, de la communication numérique ou de la sécurité informatique.
  • Wireshark, qui est un logiciel d’analyse de trafic réseau, qui me permet de capturer, de filtrer et de décoder les paquets échangés entre les différents équipements du réseau, et de détecter d’éventuels problèmes de performance, de sécurité ou de conformité.
  • GNS3, qui est un logiciel de simulation de réseau, qui me permet de créer et de tester des topologies de réseau complexes, en utilisant des images réelles de routeurs, de commutateurs ou de pare-feux, et de les connecter à des réseaux réels ou virtuels.
  • Python, qui est un langage de programmation polyvalent, qui me permet de développer des applications, des scripts ou des interfaces graphiques, pour automatiser des tâches, manipuler des données ou interagir avec des systèmes embarqués. »

4. Quels sont les principaux enjeux et les tendances actuelles dans le domaine des télécommunications ?

Cette question vise à évaluer votre veille technologique et votre vision stratégique du domaine des télécommunications. Vous devez être capable de citer et de commenter les principaux enjeux et les tendances actuelles dans le secteur, en expliquant leur origine, leur impact et leur potentiel.

Exemple de réponse : « Parmi les principaux enjeux et les tendances actuelles dans le domaine des télécommunications, il y a :

  • Le déploiement de la 5G, qui est la cinquième génération de réseaux mobiles, et qui promet des débits, une latence et une capacité supérieurs à la 4G, ainsi qu’une meilleure connectivité entre les objets et les machines. La 5G va permettre de développer de nouveaux services et de nouveaux usages, comme la réalité augmentée, la voiture autonome ou l’Internet des objets.
  • La transition vers le cloud, qui consiste à déplacer les ressources, les applications et les services du réseau vers des serveurs distants, accessibles via Internet. Le cloud offre des avantages en termes de flexibilité, de scalabilité et de réduction des coûts, mais pose aussi des défis en termes de sécurité, de fiabilité et de souveraineté des données.
  • La cybersécurité, qui est la protection des systèmes, des réseaux et des données contre les attaques malveillantes, qui peuvent compromettre leur intégrité, leur disponibilité ou leur confidentialité. La cybersécurité est un enjeu majeur dans le domaine des télécommunications, car les infrastructures, les services et les utilisateurs sont de plus en plus exposés aux risques de cyberattaques, qui peuvent avoir des conséquences graves sur le plan économique, social ou politique. »

5. Quelles sont vos principales réalisations en tant qu’ingénieur télécom ?

Cette question vise à évaluer vos résultats et vos succès en tant qu’ingénieur télécom. Vous devez être capable de présenter vos principales réalisations, en mettant en avant les objectifs, les actions, les moyens et les résultats de vos projets, ainsi que les compétences et les qualités que vous avez mobilisées ou développées.

Exemple de réponse : « Parmi mes principales réalisations en tant qu’ingénieur télécom, il y a :

  • La conception et le développement d’un système de communication sans fil sécurisé, basé sur la technique de modulation OFDM et le chiffrement AES, dans le cadre de mon projet de fin d’études. J’ai défini les spécifications techniques du système, j’ai réalisé les simulations sous MATLAB, j’ai implémenté le code sous Python, et j’ai testé le système sur une plateforme SDR. J’ai obtenu des performances satisfaisantes en termes de débit, de qualité du signal et de robustesse aux interférences. Ce projet m’a permis de mettre en œuvre mes compétences en communication numérique, en traitement du signal et en sécurité informatique, ainsi que de développer ma créativité, mon autonomie et mon esprit d’équipe.
  • La mise en place et l’optimisation d’un réseau LAN/WAN pour une entreprise cliente, dans le cadre de la mise en place et l’optimisation d’un réseau LAN/WAN pour une entreprise cliente, dans le cadre de ma mission chez un opérateur télécom. J’ai réalisé l’étude de faisabilité du réseau, j’ai configuré les équipements (routeurs, commutateurs, pare-feux, etc.), j’ai effectué les tests de performance et de sécurité, et j’ai assuré le support technique. J’ai réussi à améliorer la qualité de service, la disponibilité et la sécurité du réseau, tout en respectant les contraintes de coût et de délai. Ce projet m’a permis de mettre en œuvre mes compétences en réseaux, en systèmes de communication et en cybersécurité, ainsi que de développer mon sens du service client, ma rigueur et ma capacité d’adaptation. »

6. Quelles sont vos principales difficultés ou vos points d’amélioration en tant qu’ingénieur télécom ?

Cette question vise à évaluer votre capacité à reconnaître vos faiblesses et à chercher à vous améliorer en tant qu’ingénieur télécom. Vous devez être capable de citer et d’expliquer vos principales difficultés ou vos points d’amélioration, en montrant que vous êtes conscient de vos limites, que vous acceptez les feedbacks et que vous mettez en place des actions correctives.

Exemple de réponse : « Parmi mes principales difficultés ou mes points d’amélioration en tant qu’ingénieur télécom, il y a :

  • La gestion du stress, qui est un facteur important dans le métier d’ingénieur télécom, car il faut souvent faire face à des situations imprévues, à des urgences ou à des exigences élevées. Je reconnais que je peux parfois me laisser submerger par le stress, ce qui peut affecter ma concentration, ma communication ou ma prise de décision. Pour y remédier, j’essaie de mieux organiser mon travail, de prioriser les tâches, de déléguer quand c’est possible, et de prendre des pauses régulières pour me détendre.
  • La communication orale, qui est une compétence essentielle dans le métier d’ingénieur télécom, car il faut souvent présenter ses projets, ses résultats ou ses recommandations à des interlocuteurs variés, comme des clients, des managers ou des collègues. Je reconnais que je peux parfois avoir du mal à exprimer mes idées de façon claire, concise et convaincante, surtout quand je dois parler en public ou en anglais. Pour y remédier, j’essaie de préparer mes interventions, de structurer mon discours, de m’entraîner à l’oral, et de solliciter des retours constructifs. »

7. Comment travaillez-vous en équipe avec d’autres ingénieurs télécom ou d’autres profils ?

Cette question vise à évaluer votre capacité à travailler en équipe avec d’autres ingénieurs télécom ou d’autres profils, comme des commerciaux, des chefs de projet ou des utilisateurs. Vous devez être capable de démontrer que vous savez collaborer, communiquer, partager et apprendre avec les autres, dans le respect des règles, des objectifs et des délais.

Exemple de réponse : « Je travaille souvent en équipe avec d’autres ingénieurs télécom ou d’autres profils, car je pense que c’est un moyen efficace et enrichissant de réaliser des projets complexes et de qualité. Pour travailler en équipe, je respecte les principes suivants :

  • Je communique de façon claire, transparente et respectueuse avec les autres membres de l’équipe, en utilisant les outils adaptés (mail, téléphone, visioconférence, etc.).
  • Je partage mes connaissances, mes idées, mes problèmes et mes solutions avec les autres membres de l’équipe, en sollicitant ou en donnant des feedbacks, des conseils ou des suggestions.
  • Je m’adapte aux besoins, aux attentes et aux compétences des autres membres de l’équipe, en tenant compte de leurs points de vue, de leurs contraintes et de leurs spécificités.
  • Je respecte les règles, les objectifs et les délais fixés par le chef de projet ou le client, en m’engageant à fournir un travail de qualité, en respectant le cahier des charges, le budget et les normes. »

8. Comment gérez-vous les conflits ou les désaccords avec d’autres ingénieurs télécom ou d’autres profils ?

Cette question vise à évaluer votre capacité à gérer les conflits ou les désaccords avec d’autres ingénieurs télécom ou d’autres profils, qui peuvent survenir lors d’un projet ou d’une collaboration. Vous devez être capable de montrer que vous savez faire preuve de diplomatie, de compréhension et de négociation, pour résoudre les conflits ou les désaccords de façon constructive et pacifique.

Exemple de réponse : « Je gère les conflits ou les désaccords avec d’autres ingénieurs télécom ou d’autres profils de la façon suivante :

  • Je reste calme et courtois, en évitant de réagir à chaud, de hausser le ton ou d’adopter une attitude agressive ou défensive.
  • J’écoute activement l’autre partie, en essayant de comprendre son point de vue, ses arguments, ses émotions et ses besoins.
  • Je reformule ce que j’ai compris, en vérifiant que je n’ai pas mal interprété ou déformé le message de l’autre partie.
  • Je exprime mon point de vue, en exposant mes arguments, mes émotions et mes besoins, de façon claire, concise et respectueuse.
  • Je cherche un terrain d’entente, en identifiant les points communs, les intérêts partagés et les solutions possibles, qui puissent satisfaire les deux parties.
  • Je valide l’accord trouvé, en m’assurant que les deux parties sont d’accord sur les modalités, les responsabilités et les échéances, et en le formalisant si nécessaire. »

9. Comment apprenez-vous de nouvelles technologies ou de nouveaux outils dans le domaine des télécommunications ?

Cette question vise à évaluer votre capacité à apprendre de nouvelles technologies ou de nouveaux outils dans le domaine des télécommunications, qui est un secteur en perpétuelle évolution. Vous devez être capable de montrer que vous avez une attitude proactive, curieuse et autonome, pour vous former et vous mettre à jour sur les dernières innovations et les meilleures pratiques.

Exemple de réponse : « J’apprends de nouvelles technologies ou de nouveaux outils dans le domaine des télécommunications de la façon suivante :

  • Je fais de la veille technologique, en consultant régulièrement des sources d’information fiables et pertinentes, comme des revues spécialisées, des blogs d’experts, des podcasts ou des webinaires.
  • Je participe à des formations, en suivant des cours en ligne, des MOOCs, des certifications ou des ateliers, proposés par des organismes reconnus, comme des universités, des écoles d’ingénieur ou des entreprises.
  • Je pratique par moi-même, en utilisant des plateformes de simulation, des kits de développement, des logiciels libres ou des projets personnels, pour tester, expérimenter et maîtriser les nouvelles technologies ou les nouveaux outils.
  • Je échange avec d’autres ingénieurs télécom, en rejoignant des communautés, des forums, des réseaux sociaux ou des événements, comme des conférences, des salons ou des hackathons, pour partager, apprendre et s’inspirer des expériences et des bonnes pratiques des autres. »

10. Quels sont vos objectifs professionnels en tant qu’ingénieur télécom ?

Cette question vise à évaluer vos objectifs professionnels en tant qu’ingénieur télécom, c’est-à-dire ce que vous souhaitez accomplir, apprendre ou devenir dans votre carrière. Vous devez être capable de présenter vos objectifs professionnels, en les rendant spécifiques, mesurables, atteignables, réalistes et temporels (SMART), et en les alignant avec les besoins et les valeurs de l’entreprise.

Exemple de réponse : « Mes objectifs professionnels en tant qu’ingénieur télécom sont les suivants :

  • À court terme, je souhaite intégrer votre entreprise, qui est une référence dans le domaine des télécommunications, et participer à des projets innovants et stimulants, qui me permettront de mettre en œuvre mes compétences, de relever des défis techniques et de créer de la valeur pour vos clients.
  • À moyen terme, je souhaite me spécialiser dans le domaine de la 5G, qui est une technologie d’avenir, qui va révolutionner les télécommunications et ouvrir de nouvelles opportunités de développement. Je souhaite suivre une formation certifiante en 5G, qui me permettra d’acquérir les connaissances et les compétences nécessaires pour concevoir, déployer et optimiser des réseaux et des services 5G.
  • À long terme, je souhaite évoluer vers un poste de chef de projet ou de responsable technique, qui me permettra de prendre des responsabilités managériales, de piloter des projets d’envergure, de coordonner des équipes pluridisciplinaires et de contribuer à la stratégie de l’entreprise. »

11. Comment résolvez-vous un problème technique complexe dans le domaine des télécommunications ?

Cette question vise à évaluer votre capacité à résoudre un problème technique complexe dans le domaine des télécommunications, qui peut nécessiter des connaissances approfondies, des compétences analytiques et des capacités créatives. Vous devez être capable de présenter votre méthode de résolution de problème, en détaillant les étapes, les outils et les critères que vous utilisez.

Exemple de réponse : « Je résous un problème technique complexe dans le domaine des télécommunications de la façon suivante :

  • Je définis le problème, en clarifiant son origine, son contexte, ses conséquences et ses contraintes, et en reformulant le problème sous forme de question.
  • Je recherche des informations, en consultant des sources fiables et pertinentes, comme des documents techniques, des bases de données, des experts ou des utilisateurs, et en sélectionnant les informations utiles et pertinentes.
  • Je génère des solutions, en utilisant des techniques de créativité, comme le brainstorming, le mind mapping ou le SCAMPER, et en listant toutes les solutions possibles, sans les juger ni les filtrer.
  • Je évalue les solutions, en utilisant des critères objectifs, comme la faisabilité, la performance, le coût ou la satisfaction du client, et en comparant les avantages et les inconvénients de chaque solution.
  • Je choisis la meilleure solution, en tenant compte des résultats de l’évaluation, des contraintes du problème et des attentes du client, et en justifiant mon choix.
  • Je implémente la solution, en planifiant les actions, les ressources et les échéances nécessaires, en réalisant les tests et les validations nécessaires, et en documentant les résultats et les procédures.
  • Je évalue le résultat, en vérifiant si le problème est bien résolu, si les objectifs sont bien atteints, si le client est satisfait, et en identifiant les points forts et les points faibles de la solution. »

12. Quelles sont les qualités personnelles indispensables pour un ingénieur télécom ?

Cette question vise à évaluer vos qualités personnelles indispensables pour un ingénieur télécom, c’est-à-dire les traits de caractère, les attitudes ou les valeurs qui sont nécessaires pour exercer ce métier avec succès. Vous devez être capable de citer et d’illustrer vos qualités personnelles indispensables pour un ingénieur télécom, en montrant comment elles vous aident à réaliser vos missions, à surmonter vos difficultés ou à vous épanouir dans votre travail.

Exemple de réponse : « Parmi les qualités personnelles indispensables pour un ingénieur télécom, il y a :

  • La curiosité, qui est la capacité à s’intéresser, à explorer et à apprendre de nouvelles choses, notamment dans le domaine des télécommunications, qui est un secteur en constante évolution. La curiosité me permet de me former, de me mettre à jour et de découvrir de nouvelles technologies ou de nouveaux outils, qui peuvent enrichir mes compétences et mes projets.
  • La rigueur, qui est la capacité à respecter les règles, les normes et les procédures, qui sont essentielles dans le domaine des télécommunications, qui est un secteur exigeant et réglementé. La rigueur me permet de fournir un travail de qualité, de respecter les cahiers des charges, les budgets et les délais, et de garantir la sécurité, la fiabilité et la performance des systèmes et des réseaux.
  • La créativité, qui est la capacité à imaginer, à innover et à trouver des solutions originales, qui sont nécessaires dans le domaine des télécommunications, qui est un secteur dynamique et compétitif. La créativité me permet de concevoir, de développer et d’optimiser des solutions innovantes et performantes, qui répondent aux besoins des utilisateurs et des clients, et qui se démarquent de la concurrence. »

13. Comment vous adaptez-vous aux changements ou aux évolutions dans le domaine des télécommunications ?

Cette question vise à évaluer votre capacité à vous adapter aux changements ou aux évolutions dans le domaine des télécommunications, qui est un secteur en perpétuelle mutation, qui nécessite de la flexibilité, de la réactivité et de l’anticipation. Vous devez être capable de montrer que vous savez faire face aux changements ou aux évolutions, qu’ils soient internes (organisationnels, stratégiques, etc.) ou externes (technologiques, réglementaires, concurrentiels, etc.), et que vous savez en tirer parti.

Exemple de réponse : « Je m’adapte aux changements ou aux évolutions dans le domaine des télécommunications de la façon suivante :

  • Je m’informe, en me tenant au courant des actualités, des tendances et des innovations dans le secteur des télécommunications, en consultant des sources fiables et pertinentes, comme des revues spécialisées, des blogs d’experts, des podcasts ou des webinaires.
  • Je me forme, en suivant des formations, en ligne ou en présentiel, qui me permettent d’acquérir ou de renforcer mes connaissances et mes compétences sur les nouvelles technologies ou les nouveaux outils, qui sont nécessaires pour réaliser mes missions ou pour répondre aux besoins des clients.
  • Je me remets en question, en acceptant de sortir de ma zone de confort, de remettre en cause mes habitudes ou mes pratiques, et de tester de nouvelles méthodes ou de nouvelles solutions, qui peuvent être plus efficaces, plus performantes ou plus innovantes.
  • Je me projette, en anticipant les impacts, les opportunités et les risques des changements ou des évolutions, sur mon travail, sur l’entreprise ou sur le marché, et en adaptant ma stratégie, mes objectifs ou mes actions en conséquence. »

14. Quels sont les projets personnels ou professionnels que vous avez réalisés ou que vous souhaitez réaliser dans le domaine des télécommunications ?

Cette question vise à évaluer vos projets personnels ou professionnels que vous avez réalisés ou que vous souhaitez réaliser dans le domaine des télécommunications, c’est-à-dire les initiatives, les idées ou les réalisations qui vous tiennent à cœur, qui vous motivent ou qui vous inspirent, et qui sont liées au secteur des télécommunications. Vous devez être capable de présenter vos projets personnels ou professionnels, en expliquant leur origine, leur objectif, leur contenu et leur état d’avancement.

Exemple de réponse : « Parmi les projets personnels ou professionnels que j’ai réalisés ou que je souhaite réaliser dans le domaine des télécommunications, il y a :

  • La création d’un blog sur les télécommunications, qui est un projet personnel que j’ai réalisé il y a deux ans, et qui me permet de partager ma passion, mes connaissances et mes expériences dans le secteur des télécommunications. Sur mon blog, je publie régulièrement des articles, des tutoriels, des interviews ou des critiques, sur des sujets variés, comme les technologies, les outils, les normes, les protocoles, les services ou les applications liés aux télécommunications. Mon blog compte plus de 10 000 abonnés et plus de 100 000 vues par mois, et il a été récompensé par le prix du meilleur blog télécom en 2023.
  • La participation à un concours de hackathon sur la 5G, qui est un projet professionnel que je souhaite réaliser cette année, et qui me permettra de relever un défi technique et créatif, en utilisant la technologie 5G pour développer une solution innovante et performante, qui répond à un besoin social ou environnemental. Le concours de hackathon est organisé par un opérateur télécom leader sur le marché de la 5G, et il réunit des équipes d’ingénieurs télécom, de développeurs, de designers ou d’entrepreneurs, qui disposent de 48 heures pour concevoir, développer et présenter leur prototype de solution 5G. »

15. Quelles sont vos prétentions salariales en tant qu’ingénieur télécom ?

Cette question vise à évaluer vos prétentions salariales en tant qu’ingénieur télécom, c’est-à-dire le montant de rémunération que vous souhaitez obtenir pour exercer ce métier. Vous devez être capable de présenter vos prétentions salariales, en les justifiant par des arguments objectifs, comme votre expérience, votre formation, vos compétences ou le marché, et en les négociant si nécessaire.

Exemple de réponse : « Mes prétentions salariales en tant qu’ingénieur télécom sont les suivantes :

  • Je souhaite obtenir un salaire brut annuel compris entre 40 000 et 50 000 euros, ce qui correspond à la fourchette moyenne du marché pour un ingénieur télécom débutant ou confirmé, selon les sources que j’ai consultées, comme le site de l’APEC, le guide des salaires de Robert Half ou le baromètre des salaires de RegionsJob.
  • Je pense que ce salaire est justifié par mon profil, qui présente les atouts suivants :
    • Je dispose d’un diplôme d’ingénieur télécom, reconnu par la CTI, et d’une certification en 5G, qui attestent de mes connaissances et de mes compétences dans le domaine des télécommunications.
    • Je bénéficie d’une expérience de deux ans en tant qu’ingénieur télécom, au sein d’un opérateur télécom, où j’ai participé à des projets variés et innovants, qui m’ont permis de développer mes savoir-faire techniques et mes savoir-être relationnels.
    • Je maîtrise les normes, les protocoles, les outils et les logiciels les plus utilisés dans le secteur des télécommunications, et je suis capable de m’adapter aux nouvelles technologies ou aux nouveaux outils, grâce à ma curiosité et à ma capacité d’apprentissage.
  • Je suis ouvert à la négociation, en fonction des conditions de travail, des avantages sociaux ou des perspectives d’évolution que vous pouvez me proposer, et qui peuvent compenser une éventuelle différence de salaire. »

Conclusion

Vous venez de découvrir 15 questions d’entretien d’embauche pour un ingénieur télécom, ainsi que des conseils et des exemples de réponses pour chacune d’entre elles. Ces questions vous permettront de vous préparer efficacement à votre entretien, en mettant en valeur vos connaissances, vos compétences, vos qualités et vos motivations pour le poste. N’oubliez pas de vous renseigner sur l’entreprise, le secteur et le projet auquel vous postulez, et de vous montrer confiant, enthousiaste et professionnel lors de votre entretien. Nous vous souhaitons bonne chance et beaucoup de succès dans votre recherche d’emploi ! 😊

Clicky